semantis_estimate_bg

L’indonésien

L’indonésien

langues

La langue indonésienne

indonesien

Nombre de locuteurs : plus de 225 millions

Classement au nombre de locuteurs : 7e

Présence dans le monde :

Indonésie, Timor oriental.

L’indonésien est, à l’origine, du malais (bahasa Melayu). Pour une majorité d’Indonésiens, ce n’est pas leur langue maternelle. Ils ne l’apprennent à l’école que vers l’âge de cinq ans. Le malais est toutefois la langue régionale (bahasa daerah) de la côte est de l’île de Sumatra, plus précisément de la bande côtière orientale de la province de Sumatra Nord et des provinces de Riau, Riau Kepulauan (archipel de Riau), Jambi et Sumatra Sud, et de la bande côtière des provinces de Kalimantan Ouest, Kalimantan Sud et Kalimantan Est dans l’île de Bornéo.

Langue Officielle L’indonésien (bahasa Indonesia, littéralement « langue de l’Indonésie ») est la langue officielle de la République d’Indonésie.

Famille : L’indonésien fait partie d’un sous-groupe nommé « malais local », lui-même inclus dans un groupe dit « malaïque » dans la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes, une famille linguistique dont l’aire s’étend de Madagascar à l’ouest à l’île de Pâques à l’est, et de Taïwan et Hawaï au nord à la Nouvelle-Zélande au sud.

Écriture : L’indonésien s’écrit avec l’alphabet latin. Les lettres se prononcent comme en français, sauf pour :
* c qui se prononce entre « tch » et « ti » : coklat = chocolat, se prononce entre « tchoklatt » et « tyoklatt »
* j qui se prononce entre « dj » et « di » : jalan = aller, marcher, se prononce entre « djalann » et « dyalann »
* u qui se prononce « ou » : rumah = maison, se prononce « roumahh ».

Sites Internet de référence : http://pusatbahasa.depdiknas.go.id/lamanv3/

Particularité : Les différences entre l’indonésien et le malais de Malaisie sont d’ordre dialectal, comme celles entre le français d’Europe et celui du Québec. L’intercompréhension se fait sans trop de difficultés, mais avec des divergences orthographiques et lexicales. De plus l’accent indique aisément la région d’origine des locuteurs. On peut dire que l’indonésien et le malais de Malaisie sont des « langues ausbau » l’une par rapport à l’autre, c’est-à-dire qu’elles existent en tant que telles par une volonté politique et culturelle.
L’indonésien diffère du malais de Malaisie d’abord pour des raisons historiques. Les colonisations anglaise sur la péninsule malaise et hollandaise sur l’archipel indonésien ont eu un impact majeur sur la langue malaise. Aussi les deux formes de malais ont-elles été influencées par les contextes coloniaux respectifs.
Un facteur beaucoup plus déterminant aujourd’hui est le contexte indonésien. Le javanais, avec plus de 80 millions de locuteurs, mais aussi d’autres langues régionales d’Indonésie comme le sundanais de Java Ouest, qui a près de 35 millions de locuteurs, enrichissent énormément l’indonésien.

langues

langues

Sémantis travaille quotidiennement dans les cinquante langues
les plus utilisées dans le domaine des affaires