semantis_estimate_bg

Le vietnamien

Le vietnamien

langues

La langue vietnamienne

vietnam

Nombre de locuteurs : 80 millions

Classement au nombre de locuteurs : 17e

Présence dans le monde :

– au Viêt Nam, aux États-Unis, au Cambodge et en France.

Langue officielle : Le vietnamien est la langue officielle du Viêt Nam. C’est la langue maternelle de 84 % de la population. En effet, si les régions plates sont le domaine quasi exclusif des Kinh, l’ethnie majoritaire viêt, les plateaux du Centre et les montagnes du Nord abritent 53 minorités représentant 15 % de la population, soit plus de 10 millions d’individus. Le Viêt Nam connaît donc une grande diversité linguistique, avec des langues appartenant à différentes familles :
* Austroasiatique : viêt, muong, khmer
* Tai-kadai : langues tày.
* Hmong-mien : hmong
* Austronésienne : cham, jarai
* Sino-tibétaine : chinois.

Famille : Le vietnamien appartient à la branche môn-khmer des langues austroasiatiques.

Site Internet de référence : http://www.thanhnien.com.vn/Pages/default.aspx

Particularités : Quelque 1 000 ans d’occupation chinoise sont à l’origine de l’adoption d’un grand nombre de mots transcrits du chinois et de l’ancienne écriture en sinogrammes. L’écriture actuelle est le quốc ngữ, une écriture latinisée dans laquelle les mots figurent comme une succession de monosyllabes. Cette romanisation, appelée quốc ngữ, découle de la nécessité pour les missionnaires catholiques du XVIe siècle de retranscrire dans un système phonétique une langue qui n’utilise alors que le système idéogrammatique chinois. Le jésuite Alexandre de Rhodes établit ainsi le premier dictionnaire de langue annamite, en transcrivant les phonèmes vietnamiens sur la base du portugais. Suite à la colonisation française, le vietnamien compte plusieurs mots qui dérivent du français : cà phê – café xi nê – cinéma sô cô la – chocolat bích quy – biscuit

langues

langues

Sémantis travaille quotidiennement dans les cinquante langues
les plus utilisées dans le domaine des affaires