semantis_estimate_bg

Le grec

Le grec

langues

La langue grecque

grece

Nombre de locuteurs : 15 millions.

Présence dans le monde :

Grèce et Chypre méridionale (langue officielle). Des minorités de langue grecque existent en Albanie, Italie et Turquie.

Langue Officielle Union européenne

Typologie : Le grec fait partie des langues helléniques

Sites Internet de référence : Crée en 1994, le Centre pour la langue grecque (http://www.greeklanguage.gr) est un centre culturel dont le but est de promouvoir la langue grecque et la culture grecque. Il dépend du ministère grec de l’Éducation, et il est lié à l’université Aristote de Thessalonique

Particularité : Le grec moderne est une langue à déclinaisons (comme l’allemand, par exemple) : la terminaison des mots change suivant la fonction du mot dans la phrase. Par ailleurs, le grec distingue deux aspects pour chaque verbe, marqués chacun par une forme distincte : une forme continue (calquée sur le présent) et une forme instantanée (calquée sur le passé, appelé aoriste).

Dialectes : Le grec n’était pas une langue uniforme ; il existait nombre de dialectes même à l’intérieur de la minuscule région géographique de la terre de Grèce. Les Grecs de différents dialectes pouvaient se parler et se comprendre entre eux, avec plus ou moins de difficulté. Deux dialectes qui étaient très distants étaient à peine compréhensibles entre eux. Ceci devait changer avec le temps. Comme les Grecs devenaient de plus en plus cosmopolites, entrant en plus large et fréquent contact entre eux et avec d’autres nations, la langue grecque devint plus uniforme. La littérature, la chanson, puis la presse écrite et la télévision accélérèrent cette standardisation. Les principales divisions des dialectes grecs sont l’éolique, l’ionique et le dorique.

langues

langues

Sémantis travaille quotidiennement dans les cinquante langues
les plus utilisées dans le domaine des affaires