semantis_estimate_bg

Le coréen

Le coréen

langues

La langue coréenne

coree_sud

« Kanun mari kooaya onun mari kopta » (Dites des mots aimables pour entendre des mots aimables)

Nombre de locuteurs : 78 millions

Classement au nombre de locuteurs : 17e

Présence dans le monde :

Corée du Sud et Corée du Nord, districts chinois frontaliers, communautés émigrées (Japon, Russie, Australie, États-Unis)

Langue officielle : Corée du Sud et Corée du Nord

Famille : Le coréen utilise les « hanja » (mot coréen désignant les caractères chinois – « sinogrammes » – très proches de ceux utilisés en Chine et au Japon), bien qu’il tende aujourd’hui à ne plus s’écrire qu’avec le hangul, l’alphabet coréen. Après la Libération (1945), les deux États créés au Nord et au Sud ont d’ailleurs adopté tous les deux le hangul comme écriture officielle. Bien que les langues coréennes et chinoises ne soient pas apparentées en termes de structure grammaticale, plus de 50 % du vocabulaire coréen est emprunté au chinois, reflet de la domination culturelle de la Chine pendant plus de 2 000 ans.

Sites Internet de référence :
http://www.apprendrecoreen.com/frkorean/history.asp http://j.poitou.free.fr/pro/html/cjk/hangul.html

Particularité : La principale différence entre les variétés de coréen se situe dans l’intonation. La langue courante de la Corée du sud, basée sur le dialecte parlé dans la région de Séoul, a une intonation tout à fait plate. À l’inverse, le dialecte de Pyongyang, qui détermine le nord coréen courant, utilise beaucoup

langues

langues

Sémantis travaille quotidiennement dans les cinquante langues
les plus utilisées dans le domaine des affaires