semantis_estimate_bg

Le Chinois

Le Chinois

langues

La langue chinoise

chine

« Quand les noms ne sont pas corrects, le langage est sans objet. Quand le langage est sans objet, les affaires ne peuvent être menées à bien. »
Confucius

Nombre de locuteurs en chine : mandarin : 900 millions – cantonais : 53 millions

Classement au nombre de locuteurs : 1ère

Présence dans le monde :

Le mandarin est parlé par près de 70 % de la population chinoise. C’est la langue officielle. Elle est parlée dans tout le nord-est du pays, région linguistiquement homogène.
Le cantonais est parlé par 46 millions de locuteurs en Chine populaire, ainsi que 5 millions à Hongkong, 700 000 en Malaisie, 500 000 au Vietnam, 500 000 à Macao et 300 000 à Singapour.

Langue officielle : mandarin

Typologie : En chinois de Pékin, il existe quatre tons : le ton uni ou 1, le ton montant ou 2, le ton modulé ou 3, descendant puis montant, et enfin le ton descendant ou 4. Le mandarin ne connaît aucune inflexion. Le sens d’une phrase est déterminé par l’ordre logique attendu, soutenu par quelques balises syntaxiques telles que ba (pour indiquer l’objet), de (de nombreuses fonctions), le (marque le passé).
Beaucoup de mots sont polysyllabiques et formés habituellement en apposant plusieurs mots. Les verbes chinois sont invariables, il n’existe pas de temps. Les moyens d’exprimer le temps sont néanmoins nombreux, sous forme de termes auxiliaires.
Ce qui frappe d’abord l’occidental dans l’écriture chinoise, c’est le grand nombre de signes. Les plus récents dictionnaires en énumèrent plus de 60 000. Cependant un millier de signes couvre 90 % des apparitions dans les textes typiques. Le système est ouvert, et l’on peut composer de nouveaux caractères au gré de l’évolution de la langue qui invente sans cesse de nouveaux mots.
Autre spécificité, à l’écrit, les caractères sont différents selon qu’il s’agit de chinois traditionnel, ancienne forme écrite, plus complexe, utilisé par Taïwan et Hong Kong, ou du chinois simplifié, plus moderne, utilisé sur la partie continentale de la Chine.

Site Internet de référence : http://alis.isoc.org/langues/zh.htm

Particularité : En plus du mandarin, on dénombre en Chine 24 dialectes han (en fait des langues, dont le cantonais), concentrés dans le sud-est du pays et tous très différents les uns des autres (wou, hakka, min, siang, etc) et non han (tibétain, ouïgour, zhuang, yi).

langues

langues

Sémantis travaille quotidiennement dans les cinquante langues
les plus utilisées dans le domaine des affaires